actu

Plus verte, plus agréable : donnez votre avis sur le futur de la Presqu’île !

Grands projets

Publié le 20 juin 2022 par Paul Chiozzotto

La Métropole et la Ville de Lyon ont de grands projets pour la Presqu’île à l’horizon 2030. Quels changements pour une Presqu’île moins encombrée, plus piétonne, plus agréable et adaptée aux enjeux climatiques ? Plusieurs scénarios sont à l'étude pour transformer le cœur de la Métropole : donnez votre avis jusqu’au 30 octobre !

Depuis 10 ans, notre façon de nous déplacer en centre-ville a beaucoup évolué. Tout comme nos usages et nos attentes en matière de qualité de vie en ville. Malheureusement, l’espace public n’a pas encore été adapté :

Quels objectifs pour la Presqu’île ?

La question qui se pose, c’est comment rééquilibrer les différents modes de déplacements et améliorer le cadre de vie des pentes de la Croix Rousse jusqu’à Perrache ? Pour y répondre, la Métropole de Lyon et la ville de Lyon vont lancer un projet urbain ambitieux pour :

Pour agir rapidement, mais sans se précipiter, la Métropole et la Ville de Lyon ont décidé de travailler par étapes :

Étape 1 : des premières réalisations dès 2023

Dès l’an prochain, la Métropole et la Ville de Lyon prévoient de faire plus de place aux piétons dans 10 zones déjà identifiées. Parmi elles, la rue Émile Zola, le secteur rue de la Martinière – Place Rambaud, le secteur rue Garet – Bât d’Argent…avec par exemple :

Étape 2 : moins de voitures en Presqu’île dès 2024

Deux types d’actions sont étudiées :

Étape 3 : repenser la circulation des bus à partir de 2025

L’objectif : désengorger des secteurs-clés comme la rue de la République ou la place des Terreaux, et laisser plus de places aux piétons et cyclistes. L’idée est de décaler les arrêts de ces bus sur d’autres secteurs, comme le long de la Saône.

Concertation en ligne et réunion publique

La Métropole et la Ville de Lyon ont donc dessiné les grandes lignes du projet, et ses différentes étapes. Mais le détail de tous ces changements reste à décider. Pour ce faire, la Métropole vient de lancer une grande concertation citoyenne. La concertation “Imaginons la Presqu’île de demain” vient d’être lancée, et sera ouverte jusqu’au 30 octobre. Rendez-vous sur la plateforme jeparticipe.grandlyon.com pour en apprendre plus sur le projet et donner votre avis sur le futur de la Presqu’île.

Participez à la concertation

La Métropole de Lyon et la ville de Lyon organisent une réunion publique le 4 juillet à 19h.

Plusieurs scénarios soumis à la concertation

Vous pouvez donner votre avis sur chaque étape du projet :

Agrandir l'image
APRÈS / Avec quelques changements, la rue Zola pourrait être bien plus accueillante pour toutes et tous. Cette projection fait partie des pistes à l'étude.

infos pratiques

Le calendrier du projet :

  • Juin 2022 : ouverture de la concertation ;
  • Début juillet : Réunion publique ;
  • Fin 2022 : Restitution de la concertation sur le projet “Presqu’île à vivre” ;
  • Printemps / été 2023 : poursuite de la concertation Rive Droite, projet corollaire du projet “Presqu’île à vivre”
  • 2023 / 2024 : premières interventions sur la Presqu’île
  • 2025 : redéploiement des transports en commun
  • 2025 : démarrage des travaux sur la rive droite du Rhône
  • 2025 / 2030 : Travaux d’espaces publics importants

 

Des projets ambitieux : 16 millions d’euros sont prévus sur le mandat pour l’apaisement de la Presqu’île, et 30 millions pour le projet Rive Droite.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. ANDREE 26 juin 2022

    Concernant le réaménagement de la presqu'ile sur l'exemple du projet de la rue Emile Zola, pourrait-on envisager de mettre au sol des pierres blanches qui ne retiennent pas la chaleur comme dans la rue Victor Hugo, car il semble impossible de mettre des arbres très feuillus qui apporteraient beaucoup d'ombre. Quant aux bus, je pense qu'il ne faut surtout pas modifier leur ligne et leurs arrêts car il y aurait un vrai problème pour les personnes âgées ou à mobilité réduite.
    Répondre
    1. La rédaction 27 juin 2022

      Bonjour
      Merci pour vos suggestions, pour qu’elles soient prises en compte dans le cadre de la concertation vous pouvez les déposer ici : https://jeparticipe.grandlyon.com/project/imaginons-la-presquile-de-demain/presentation/presentation-du-projet.
      Bonne journée
      Répondre

    metral 24 juin 2022

    Avant de vouloir plus de vélos, il faudrait leur apprendre, ainsi qu'aux trottinettes (très souvent à deux ou même 3 alors que c'est seulement pour 1 personne) à respecter les feux, ne pas rouler sur les trottoirs alors que des voies leur sont réservées Cela évitera des accidents et des morts. Il faudrait plus de surveillance aux carrefours et la municipale plutôt que de mettre des PV parce que le stationnement n'est pas payé ou le temps dépassé ferait très bien l'affaire. Ne pas payer un stationnement n'est pas dangereux, le reste si. Mais demander à un élu écologiste de réfléchir, cela est impossible
    Répondre