actu

Symbio choisit Saint-Fons pour son usine du futur

Ma ville au quotidien

Publié le 11 juillet 2022 par Marie-Hélène Towhill

Symbio, c’est LE champion français des piles à hydrogène : une technologie qui permettra de rouler demain sans émissions de CO2. La start-up iséroise, devenue un groupe détenu par les géants Michelin et Faurecia, avait besoin d’un site à la hauteur. Ce sera à Saint-Fons, avec l’appui de la Métropole de Lyon.

Dans la Vallée de la chimie, l’industrie poursuit sa mutation vers les énergies bas carbone. L’arrivée de Symbio, à Saint-Fons, en est l’illustration. Sur un site de 8 hectares attenant à la gare TER, ce spécialiste de la mobilité basée sur l’hydrogène est en train de construire une « giga » usine de production. Mais pas seulement, il y aura aussi un centre de recherche et développement (R&D), le siège social du groupe ET un centre de formation ! L’ampleur du projet reflète toute l’importance de l’entreprise, déjà leader européen dans la technologie innovante des piles à combustible. Son ambition : devenir d’ici à 2030, l’un des leaders mondiaux grâce à ses systèmes intégrés adaptable aux voitures, camions, bus, utilitaires…

Ce qui en fait une industrie du futur

Pas de pollution de l’air, des temps de recharge réduits à 5 minutes, une autonomie jusqu’à 1 000 kilomètres, quasiment silencieuse : la pile à hydrogène semble avoir tout bon. La Métropole de Lyon accompagne cette implantation qui coche toutes les cases d’une industrie à la fois productive et écologique. Comment ? En l’aidant à acheter le terrain, en accompagnant ses démarches administratives, en facilitant l’accès au site : pistes cyclables, voiries, transports en communs. Le centre de R&D sera terminé dès le mois de juin. La suite arrivera très vite pour transférer l’activité de l’usine-pilote de Vénissieux à la Vallée de la chimie, et passer à une production de masse. Objectif : équiper 200 000 véhicules de kits à hydrogène Symbio, dès 2030.

 

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui : la Vallée de la chimie, avec ses 50 000 salariés et ses 1 000 brevets annuels, produit déjà la moitié des énergies renouvelables que nous utilisons dans la métropole.

En 2030 : elle sera l’usine énergétique du territoire.

Symbio à Saint-Fons

  • 40 000 m² construits à terme
  • 650 salariés au démarrage fin 2023
  • 1 000 emplois visés dès 2025

 

« Ce site est à proximité directe des futurs moyens de production d’hydrogène vert de la région, condition critique pour atteindre la neutralité carbone pour l’usine. Notre gigafactory deviendra la plus importante usine de production de systèmes hydrogène en Europe ».

Philippe Rosier, PDG de Symbio

Agrandir l'image
Symbio intérieur entreprise vue d'ensemble

en savoir plus

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Annuler la réponse

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. Jean-Louis PY 15 juillet 2022

    La pile à hydrogène, un moyen de rouler sans émission de CO2,... à condition d'utiliser de l'électricité sans émission de CO2 pour fabrique l'hydrogène. C'est possible, mais c'est pas gagné ! Rendez-vous dans 10 ans.
    Répondre