actu

Villeurbanne : le projet Faÿs-Liberté-Égalité démarre

Ma ville au quotidien

Publié le 13 avril 2022 par Julien Kaufmann

À Villeurbanne, la Métropole de Lyon réaménage les rues Frédéric Faÿs, de la Liberté, de l'Égalité, pour accompagner la transformation du quartier. Les travaux ont démarré et vont se dérouler par phase jusqu'à l'été 2023.

À Villeurbanne, le secteur Faÿs – Liberté – Égalité est renouvelé sous l’impulsion de la Métropole de Lyon, de la ville de Villeurbanne et de promoteurs privés. Pour accompagner l’arrivée de 267 nouveaux logements et l’agrandissement du groupe scolaire Ernest Renan Sud, la Métropole va rendre les espaces publics plus confortables et sécurisés pour les usagers.

Le quartier passe au vert !

Le secteur va passer en zone 30, voire en zone de rencontre à 20 km/h. Il y aura des doubles-sens cyclables séparés de la circulation par une bordure pour plus de sécurité. Une quarantaine d’arbres et des espaces verts vont être plantés. Vous pouvez accéder à la lettre d’information du projet pour connaître tous les détails des travaux.

Les travaux vont se dérouler d’avril 2022 à l’été 2023. Les accès pour tous les riverains seront maintenus pendant la durée du chantier et les déplacements pour les piétons seront sécurisés.

Le réaménagement du quartier Faÿs-Liberté-Égalité se fait en lien avec le projet du cours Émile Zola.

Agrandir l'image
Une piste cyclable va être aménagée sur la rue Frédéric Faÿs à Villeurbanne
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. Ginot Christian 15 avril 2022

    Bonjour. Quand je lis la phrase : "Il y aura des doubles-sens cyclables séparés de la circulation par une bordure pour plus de sécurité.", je suis un peu inquiet. De quel genre de bordure parlez-vous ? Certaines bordures ou "pointillés en relief" sont dangereuses ou dangereux. Récemment, j'ai heurté un "mini muret" sur le pont qui relie Bron Parilly et Bron Les Essarts en passant au-dessus de l'autoroute A43... et le bilan de ma chute est sévère pour la jambe gauche : entorse au genou, fracture du plateau tibial, fissure au ménisque. En revanche, une bordure comme celle de la rue Rebatel (3ème) me semble adéquate. J'approuve les bordures pour séparer les vélos et les voitures... mais il faut que lesdites bordures puissent être franchies accidentellement sans gravité pour les cyclistes. Merci d'avance.
    Répondre
    1. La rédaction 21 avril 2022

      Bonjour,
      Nous n’avons pas de précision pour le moment concernant le type de bordure prévu pour séparer la piste cyclable de la voie de circulation automobile. Le but d’une telle bordure est d’empêcher la présence de véhicules sur le cheminement cyclable et de protéger les cyclistes. Par définition elle ne sera donc pas franchissable aisément par un véhicule. Soyez assuré que la sécurité des cyclistes reste une priorité.
      Bonne journée
      Répondre