actu

ZFE : stop à la pollution de l’air !

Ma ville au quotidien

Publié le 5 janvier 2021 par la rédaction du MET'

Pour réduire la pollution et améliorer la qualité de l’air, la Métropole de Lyon interdit aux véhicules les plus polluants de circuler dans la zone à faibles émissions (ZFE). Les véhicules dédiés au transport de marchandises - catégorie N sur la carte grise - avec une vignette Crit'Air 3, 4 et 5 sont concernés. Ils n'ont pas le droit de rouler et de stationner dans la ZFE.

C’est quoi une ZFE ?

Une zone à faibles émissions (ZFE), c’est un périmètre dans lequel les véhicules anciens et polluants n’ont pas le droit de rouler et de stationner. C’est une obligation pour les agglomérations les plus polluantes, dont Lyon fait partie. C’est essentiel pour améliorer la qualité de l’air et donc la santé des habitants et des habitantes. La ZFE a été créée le 1er janvier 2020.

Quel est son périmètre ?

La ZFE concerne Lyon, Caluire et les secteurs de Villeurbanne, Bron et Vénissieux situés à l’intérieur du boulevard périphérique Laurent Bonnevay.

Périmètre de la Zone à Faibles Emissions (ZFE) de la Métropole de Lyon

Qui est concerné ?

Pour l’instant, seuls les véhicules dédiés au transport de marchandises – catégorie N sur la carte grise –  sont concernés : les utilitaires, camions et camionnettes, avec vignette Crit’Air 3, 4 et 5 n’ont pas le droit de circuler et stationner dans cette zone.

Des aides pour changer de véhicule

La Métropole de Lyon aide les professionnels à s’équiper de véhicules plus récents ou électriques.

Toutes les infos sur les aides financières sur grandlyon.com/zfe

Que se passe t-il en cas d’infraction ?

En cas de non-respect de la réglementation, l’amende est de :

Quelles sont les prochaines étapes ?

Le conseil de la Métropole doit se réunir en mars prochain pour évaluer si l’interdiction pourrait être étendue aux vignettes Crit’Air 2 (catégorie N sur la carte grise), à de nouvelles communes et, pourquoi pas, aux particuliers. L’objectif pour le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard : la sortie du diesel d’ici 2026.

Pourquoi est-ce aussi important ?

Il est urgent d’agir, car, chaque année, la pollution de l’air est responsable de la mort prématurée de 48 000 personnes en France. Les coûts sanitaires, économiques et environnementaux de la pollution de l’air ont, par exemple, été estimés à 1 134 euros par an et par personne à Lyon ! [Selon l’étude du cabinet CE Delft réalisée en octobre 2020 sur le coût de la pollution dans les grandes villes européennes]. 

La France a récemment été condamnée par la Cour de justice européenne et par le Conseil d’État pour avoir dépassé les normes de qualité de l’air (dioxyde d’azote et particules fines).

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

  1. Jean louis 20 janvier 2021

    Bonjour
    220’kms’de ligne de Métro à Paris
    228 kms de ligne de métro à Stuttgart
    166 kms de ligne de métro à Barcelone
    45 kms de lignes de métro à Lille
    32 kms de lignes de métro à Lyon....

    1,7 km de ligne construit depuis 2010 entre Gerland et Oullins (2013)...un peu court?

    À réfléchir ...
    Répondre

    christophe pamat 20 janvier 2021

    il y a effectivement des commentaires peu respectueux, mais le votre est malheureusement peu informé. Quand on parle de mortalité, la première inégalité est celle liée au travail, qui fait qu'un ouvrier a une espérance de vie de 6 ans inférieure à celle d'un cadre. C'est 10 fois plus que pour la pollution de l'air. Car il faut d'ailleurs parler non pas de mortalité, mais de mortalité prématurée, et toujours préciser alors de combien elle est prématurée. Thierry Philip, ancien vice-président de la métropole et cancérologue très informé sur ce sujet, qui avait porté le premier projet de ZFE rappelait souvent que la pollution de l'air faisait perdre 6 mois d'espérance de vie à des urbains qui avaient gagné 5 ans par rapport à leurs parents ! C'est à dire que la surmortalité liée au travail est presque 10 fois plus grave que celle liée à la pollution de l'air, mais personne n'en parle. De fait, la qualité de l'air s'est constamment améliorée depuis 20 ans à Lyon, et par contre, pendant le confinement, on a constaté un pic de pollution aux particules, alors qu'il n'y avait aucun véhicule... Ce sujet mérite un vrai débat et pas seulement des affirmations médiatiques
    Répondre

    Louis hambert 17 janvier 2021

    Le niveau des commentaires est affligeant. La pollution de l'air est la 3eme cause de mortalité après l'alcool et le tabac. On peut choisir de ne pas boire ni fumer mais on ne peut pas choisir de ne pas respirer. Cette interdiction est une très bonne chose car les émissions de particules fines sont principalement due aux moteurs diesel d'ancienne génération. Bravo la municipalité
    Répondre

    Luna 17 janvier 2021

    Ces ZFE sont scandaleuses.
    Mettre de très bons véhicules à la casse est une catastrophe écologique et c'est encore pire quand c'est pour les remplacer par des voitures electriques dont la fabrication des batteries est une autre catastrophe écologique...
    EELV vous êtes nulissime...
    Répondre

    dineclau 10 janvier 2021

    Peut- être avant d'interdire la circulation sur certaines rues (type Villeurbanne ,qui interdit depuis quelques temps l' avenue paul kruger aux camions ou la mise en sens unique de certaines portions du cours emile zola pour faire passer une voie cyclable) en engorgeant encore plus les autres voies où tout le monde peut circuler, serait-il JUDICIEUX d'attendre que la COVID nous lâche et que les gens qui ont abandonné les transports en commun pour la voiture les reprennent sans crainte. Parce qu'il y a une grosse proportion de personnes qui ne pourront substituer le vélo aux transports en commun! Parce que il y toujours des inconscients qui ne portent pas le masque ou qui le portent mal et/ou qui vont travailler ou simplement se déplacer pour d'autres raisons non essentielles malades.
    Répondre

    Martinez 9 janvier 2021

    C'est quoi cette aberration. Des personnes écologiques mais certainement pas logiques. Bientôt plus aucune voiture si j'ai bien compris!! Continuez comme ça et j'espère qu'a la prochaine élection, les électeurs vous conduiront bien gentiment à la porte.
    Répondre

    PG 8 janvier 2021

    On parle de plus en plus de électrification des voitures. Quid de l'installation des bornes de recharges en habitats collectifs ou pour ceux n'ayant pas de garage / place privative ? Quid du refus des copropriétés de l'installation de bornes de recharges ? D'un point de vu habitat les citoyens ne sont pas égaux, il y a des inquités et on force la main pour que tout le monde roule en électrique ... C'est sources d'injustice et d'inégalité de traitement. Donc crée une entrave à la mobilité pour ceux ne pouvant "électrifié" leur moyen de locomotion.
    Répondre

    Fany 8 janvier 2021

    Comment allons nous nous déplacer ? En voitures électriques hors de prix aux batteries chinoises ?
    Mettre au rebut nos voitures n’est pas polluer encore plus. Avez-vous vu la pollution engendrée par la recherche des terres rares.
    Et aujourd’hui, on nous demande de faire des économies d’électricité car EDF craint le black out !
    Fumisterie !
    Répondre

    dineclau 8 janvier 2021

    L'absurdité du tout électrique alors qu'on n'a même pas assez pour se chauffer. Peugeot a déjà une voiture a air prête et on veut faire du tout électrique poussé par le lobby des electriciens. On veut abandonner le chauffage au gaz alors qu'on peut produire du gaz par biomasse avec les déchets: c'est vers cela qu'il faut se tourner pour le chauffage au lieu de vouloir passer au tout électrique pour le chauffage , ce qui obligera à reconstruire des centrales nucléaires avec des déchets dont on ne sait que faire, et très dangereux à très long terme.
    Répondre

    Sentenac 8 janvier 2021

    Grâce aux ZFE les écolos bobos réinventent l'obsolescence programmée à destination des masses populaires et laborieuses. Seules les riches ont le droit de se déplacer. Ces écolos sont pour le grand remplacement c'est à dire déplacer la pollution ailleurs dans les pays producteurs de ressources minières et manufacturières, au mépris de tout respect des valeurs humaines et des normes l'écologiste.
    Répondre

    Romain 8 janvier 2021

    Caluire, la ville où nous souhaitions nous installer.. Ha Bha non la ZFE couplé a la folie du maire.. N'était pas compatible à ma liberté.
    Répondre

    Romain 8 janvier 2021

    Bon bha ça fera 68 e par jours travaillé.
    À quel ordre le chèque ?



    #centraleàCharbon #Est #Pollution #vehiculeAutnome
    Répondre

    pelerins 8 janvier 2021

    j'espère que vous avez déjà interdit la vente de tout véhicule diesel sur la Metropole ? non pas encore ? mais alors votre discours est complètement incohérent ! mais peut etre avez vous peur de vous attaquez à peugeot / renault , au Gouvernement , aux centaines milliers d'emplois en jeu !
    vous ne pouvez pas d'un coté encaisser des impots et taxes sur la vente de véhicule diesel via les garages sur la metropole et d'un autre coté interdire et pénaliser ; ou alors vous êtes incohérent ou incompétent , mais je pense que maintenant tout le monde l'a compris .
    Répondre

    Adrien 8 janvier 2021

    Vous savez très bien que ces ZFE sont une hypocrisie pour faire vendre des véhicules neufs au nom de l'environnement mais en réalité à son détriment. Au lieu de chercher à réduire la circulation automobile au profit du vélo (entre autres), on cherche à éliminer les véhicules anciens, donc ceux des prolos, des assos et ... des vrais écolos qui avaient gardé une vieille voiture pour un usage occasionnel tandis que le reste du temps ils circulent à vélo malgré vos pistes cyclables mal foutues et mal entretenues.
    Répondre

    PG 7 janvier 2021

    Non résident lyonnais et utilisateur du réseau routier autour de cette ville , je m'oppose à la ZFE. En effet cette zone est doublement voir triplement pénalisante . D'une part des particuliers se retrouvent privés d'un bassin d'emploi/de formation/service publique. Sur le simple fait de ne pas avoir les ressources financières suffisante, pour changer de véhicule ou de pouvoir utiliser des alternatives d'un point de vu spatio-temporel, cela laisse sur le carreau les plus précaires.
    Ce type de mesure est antisocial, ségrégationniste (inéquité de traitement selon la CSP / classe social), liberticide (entrave à la mobilité, entrave à liberté de travailler , entrave à la liberté de se former), illégale( inquité de traitement du citoyen devant la loi pour avoir accès à un bassin d'emploi/de formation).
    Pour les professionnels qui gèrent un commerce (lié au secteur automobile par exemple) , c'est une entrave à la liberté d'entreprendre. L'état et les collectivités privent les professionnels de clientèles qu'ils ne pourront plus voir ou avoir. Le tout sans compensation financière ni concertation.
    Le report de trafic des axes ceinturant Lyon, vers l'A46 et l'A432 va engendrer un surcroit de trafic a cause d'un non élargissement de l'A46 et du non prolongement de l'A432.
    Le non élargissement de l'A46 et le non prolongement de l'A432, vont augmenter l'insécurité routière, le trafic et la pollution sur le réseau secondaire, inadapté à recevoir un tel trafic. Le tout au détriment des banlieusards lyonnais pour le confort de quelques lyonnais intramuros.
    Répondre

    SebC 7 janvier 2021

    Mesure anti sociale, écologiquement absurde. La pollution des transports routiers ne représente que 6% de la pollution atmosphérique. Attaquez vous plutôt au transport aérien (le plus polluant par passager) et au transport maritime (fuel lourd fortement soufré), et foutez la paix au usagers de la route.
    Répondre

    Philippe Wisler 7 janvier 2021

    Bonjour ,

    Me fait sourire la ZFE , encore une belle invention’technocratique qui ne servira à rien faute de réels contrôles, les services de police ayant bien d’autres chats à fouetter....et si on faisait déjà campagne pour imposer , pardon suggérer de couper les moteurs lorsque les véhicules sont à l’arrêt, ce qui contrairement à d’autres pays n’est même pas une infraction ...
    Répondre

    Frédéric 7 janvier 2021

    Bonjour,
    Pourquoi mettre l'accent sur les véhicules alors qu'il semble bien que la première source de pollution dans le département soit due au chauffage résidentiel au bois (cf. Le dernier épisode de pollution en décembre et actuellement au PM2.5). Quelles mesures prenez vous pour limiter cette pollution ?
    Merci.
    Répondre
    1. La rédaction 7 janvier 2021

      Bonjour,

      La Métropole propose par exemple des aides financières pour inciter les propriétaires et copropriétaires à moderniser leur installation de chauffage via la prime air bois ou bien rénover les immeubles avec écoréno'v.

      Bonne journée,
      Répondre
      1. Frédéric 7 janvier 2021

        Merci pour votre réponse, mais n'y a-t-il pas une incohérence à voir de simples mesures incitatives prises pour endiguer la 1ère cause de pollution et des mesures coercitives pour les voitures (qui en l'absence de contrôle systématique ne restent que symboliques, cf. le nombre de véhicules roulant sans vignettes crit'air) ? Envisagez vous prendre des mesures plus radicales pour diminuer cette pollution au chauffage ?
        Répondre
        1. La rédaction 11 janvier 2021

          Bonjour,
          Pour améliorer les performances énergétiques des bâtiments, les pouvoirs publics imposent des normes sur les constructions neuves depuis 2013. Pour le moment il n'y a pas mesures imposées.
          Bonne journée
          Répondre

    Stephane 7 janvier 2021

    Ça y est. Les premices du bafouement des libertés essentieles : le droit de se déplacer librement et où on veut. L'accès à certains lieux sera réservé à ceux qui, en bons moutons ou peut être plus fortunés, auront contracté un crédit ( ont ils eu le choix ??) pour rouler en voiture pas forcement plus verte d'ailleurs. La pollution est différente et délocalisee là on on ne la voit ni ne la sent. Les escrolos sont des autruches qui se bouchent le nez et tournent la tête en regardant ailleurs. On ne vous dit pas merci, ni la planète.
    Répondre
    1. PG 7 janvier 2021

      Tout à fait, ce type de mesure est antisocial, ségrégationniste (inéquité de traitement selon la classe social), liberticide (entrave à la mobilité, entrave à liberté de travailler , entrave à la liberté de se former), illégale( inquité de traitement du citoyen devant la loi). Devant un tribunal l'état et les collectivités ont de fortes chances de se faire condamner !
      Répondre

    Sylvain Gauthier 7 janvier 2021

    De la fausse écologie, punitive et contre les plus précaires. Je pensais que ces pratiques odieuses, inutiles, inqualifiables disparaîtraient au profit d'une vraie écologie, qui ne crée pas de conflits, ne se base pas sur une nouvelle interdiction,... Force est de croire que 2021 sera encore une année de l'hypocrisie écologique, au détriment des citoyens, de la planète et du bon sens. Vive les écolos.
    Répondre

    Canes 7 janvier 2021

    S’attaquer aux critair 2 est pour moi la ligne rouge. La question diesel/essence ne devrait pas être posée, seul l’indice critair compte.
    Répondre

    guy de Lussigny 7 janvier 2021

    C'est de la spoliation des libertés, l'interdiction pure et simple de rentrer dans Lyon.
    Stop aux dictateurs verts !
    Répondre
    1. La rédaction 7 janvier 2021

      Bonjour,
      Pour nuancer votre propos, nous vous rappelons que la ZFE concerne les véhicules dédiés au transport de marchandises (notés N sur la carte grise) de catégorie critair 3, 4 et 5 pour améliorer la qualité de l'air que nous respirons tous. Les autres voitures, les motos, les transports en commun, les piétons, les vélos sont tout à fait libre d'aller et venir dans cette zone.
      Bonne journée,
      Répondre
      1. Stephen 7 janvier 2021

        Avez-vous lu votre propre prose? Cette liberté de circuler que vous évoquez va durer combien de temps? Un peu moins de condescendance : "Le conseil de la Métropole doit se réunir en mars prochain pour évaluer si l’interdiction pourrait être étendue aux vignettes Crit’Air 2, à de nouvelles communes et, pourquoi pas, aux particuliers. L’objectif pour le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard : la sortie du diesel d’ici 2026."
        Répondre
      1. Pierre 7 janvier 2021

        Avez vous la moindre évaluation scientifique de la part de pollution que représentent les véhicules dédiés au transport de marchandises (notés N sur la carte grise)? Ce serait peut être la première information à donner plutôt que de balancer les morts causés par la pollution dont personne ne peut présenter une réelle étude scientifique (vous savez que les statistiques, on peut leur faire dire ce qu'on veut n'est ce pas?).
        Par contre les nuisances sociales que cela va entrainer sont déja bien réelles en terme d'entrave au travail....
        Répondre

    Pierre 6 janvier 2021

    Vous êtes marteau! Imaginer interdire 60% du parc automobile d'ici 2026, à part rendre la vie des gens encore plus compliquée ça rime à quoi ? Vous savez que quand les français se chauffaient au charbon, l'air était un peu plus pollué, la part de l'automobile dans la pollution des villes reste encore sujette à discussion (on a récemment lu que le chauffage était peut être un peu pire).
    Bref, j'ai voté écolo mais je suis un peu consterné de constater que vous êtes décidément hors sol et que vous risquez de faire un passage éclair....
    Répondre

    Basset 6 janvier 2021

    On se croirait dans un régime totalitaire. J'habite Lyon 5 et j'ai un véhicule critère 3 diesel. Je ne souhaite absolument pas changer mon véhicule d'ici 2026 (j'ai d'autres priorités plus importantes). Ainsi, je ne pourrai plus rentrer chez moi, ni circuler dans Lyon ! C'est grave ! Si vous ne vouliez plus de véhicules diesel dans Lyon, il aurait fallu ne plus autoriser la vente de véhicules diesel bien avant. Je rappelle en effet qu'un véhicule diesel est censé durer longtemps. Je suis donc contre ce totalitarisme qui impose sans composer.
    Répondre
    1. PG 7 janvier 2021

      Vous soulignez un point très important. Quid des propriétaires de voitures lésés qui ne pourront pas / sauront pas la vendre ? Quid du préjudice financier car il y en a un ? D'autant que les propriétaires concernés seront doublement pénalisés > véhicule invendable + continuer de payer des frais d'assurances, de parking et d’entretien à leur frais !
      Répondre

    Stephen 6 janvier 2021

    J'habite le 7° arrondissement de Lyon depuis 2007. Depuis cette date, les chantiers de construction se succèdent sans relâche, dans un rayon de 10 à 100 mètres de chez nous, le plus proche à 5 mètres de notre salon. Qui dit chantier de construction dit pollution: atmosphérique, sonore, vibrations. Ces chantiers génèrent une pollution très importante, pour un résultat 'architectural' d'une banalité affligeante. Je ne prends ma voiture que pour quitter la ville. J'aurais du mal à voir la possibilité de me servir de ma voiture limitée alors de des camions de 45 tonnes circulent librement dans de petites rues qui n'ont jamais été conçues pour un tel trafic. Venez voir les bouches d'aération noires de crasse chez nous, venez voir la pellicule de poussière grise qui se pose sur les balcons. On a beau nettoyer, c'est à refaire tous les mois. C'est ça aussi que nous respirons. Il n'y a pas que la pollution générée par l'automobile.
    J'ai voté pour la liste écologiste au mois de mars 2020. Je ne le regrette pas. Cependant la lutte contre la pollution, et pour une ville "apaisée" concerne tous les secteurs, y compris le bâtiment. Car après tout, chaque nouveau logement apporte son lot de nouvelles bagnoles.
    Répondre
    1. dineclau 6 janvier 2021

      erxactement le même problème: défilé de caliomns de chantier devant ma fenetre route de genas, de cars, de camions frigrifiques et da'autres camions divers: il faut dire que coté trarieux ou côté villeurbanne, ils ont passé au mode doux en interdisant les caimions de plus de3,5 tonnes rue Kruger, mode doux rue leon blum, ..conclusion: ils nous refilent tous leurs camions et le reste du trafic et je nettoie chaque semaine un balcon tout noir! Pour la répartition de la circulation et non le sacrifice de quelques uns. ZFE une balgue pour nous... qui n'est pas amusante!
      Répondre

    DUMOULIN 6 janvier 2021

    Ridicules ces zones ! encore plus dans cette période où la majorité des personnes sont en recherche de travail ! Etendre cette mesure aux véhicules vignette 2 c'est quasiment tous les véhicules qui ne pourront plus circuler ! mon véhicule de 2018 (neuf) était déjà en crit air 1 en sortant de l'usine !! j'habite Lyon et travaille dans l'ouest, si interdiction, je fais comment pour me rendre à mon travail ? 35 mn maxi en voiture, plus d'1 h en transport en commun !! soyez réaliste et mettez vous à la portée des autres. Vos aides financières n'aident pas à acheter un véhicule électrique
    Répondre

    Quentin 6 janvier 2021

    Bonjour, de la même manière que @Bertrand ci-dessous, je serais curieux des fondements scientifiques conduisant le Président de la Métropole de Lyon à s'engager à une sortie "du diesel" d'ici à 2026. Pourquoi le diesel plutôt que l'essence ? Le rapport d’une étude confiée par le gouvernement à l’IFPEN analysant les émissions en conditions réelles des moteurs essence et diesel récents, tel que relayé notamment le 26/12/20 par la rédaction des Numériques (cf. https://www.lesnumeriques.com/voiture/moteurs-essence-et-diesel-recents-leurs-emissions-en-conditions-reelles-analysees-n158635.amp.html), ne me semble pas justifier une telle gestion différenciée de ces deux carburants.
    Répondre

    Bertrand 6 janvier 2021

    Je voudrais savoir pourquoi la mairie fais une fixation idéologique sur les diesels
    ?
    J'entends que les véhicules anciens essence ou diesel d'ailleurs soient progressivement retirés de la circulation. Mais un diesel récent ne pollue pas plus ( voir moins sur certains polluants) que des essences récentes..
    Ensuite, quand on sait que les particules fines sont à 50 % émises par tous les vehicules même electrique .
    Enfin quelles alternatives sont proposées aux lyonnais pour se déplacer à part leur proposer des vélos ??
    Répondre
    1. Florence 6 janvier 2021

      Un véhicule ancien est écologique - car la production d'un nouveau véhicule est très polluante
      Répondre
      1. dineclau 6 janvier 2021

        faut pas non plus exagérer. Le cheval etait aussi moins polluant que votre vielle voiture
        Répondre