actu

Zone à faibles émissions : la première réunion publique en replay

Ma ville au quotidien

Mis à jour le 21 septembre 2021 par la rédaction du MET'

La Métropole de Lyon a lancé une grande concertation citoyenne pour imaginer une zone à faibles émissions efficace, écologique et solidaire. La première réunion publique s'est tenue ce lundi 20 septembre en visio-conférence. Le replay est d'ores et déjà disponible.

La Zone à faibles émissions (ZFE), c’est un outil pour améliorer la qualité de l’air que nous respirons. Comment ? En empêchant les voitures les plus anciennes et les plus polluantes de circuler en centre-ville. La ZFE a été mise en place en 2020 sur un périmètre comprenant Lyon, Caluire et une partie de Bron, Villeurbanne et Vénissieux (les quartiers à l’intérieur du périphérique). Elle va être renforcée petit à petit : pour chacun et chacune d’entre nous, c’est un changement important dans nos habitudes de déplacement.

Toutes les infos sur la ZFE

Pour préparer ces évolutions, la Métropole de Lyon a lancé une grande concertation citoyenne jusqu’au 5 février 2022, avec une première réunion publique qui s’est tenue en visio-conférence ce lundi 20 septembre. Sur la plateforme de participation,  près de 1 700 contributions, avis et solutions ont déjà été déposés.

ZFE : revoir la réunion publique du 20 septembre en vidéo

Plusieurs points étaient à l’ordre du jour de cette première réunion publique :

Pour répondre aux questions étaient présents : Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon, Laurence Boffet, vice-présidente à la Participation et aux Initiatives citoyennes, Jean-Charles Kohlhaas, vice-président délégué aux Déplacements, Johanna Lepeule, épidémiologiste en santé-environnement (Inserm), ainsi que les garants de la concertation désignés par la Commission nationale du débat public (CNDP).Jean-Louis Laure et Jacques Roudier.

La concertation continue…

Pour aller plus loin, 5 réunions publiques sont programmées. Toutes les informations sur le projet et la concertation sont disponibles sur jeparticipe.grandlyon.com.

Informez-vous et donnez votre avis sur la zone à faibles émissions

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

  1. Sophie 15 octobre 2021

    Au fait, Bruno Bernard qui s'exprime au début était opposé à la fermeture du périphérique ouest. Il est né à Ste Foy les lyon. Ceci expliquant cela. Le propos affiché par ces opposants étaient de reporter la pollution sur l'Est lyonnais là où vivent les classes moyennes et sensibles. Donc tout le discours moralisateur du début ne tient pas. Cessons de mentir aux lyonnais. Cela changera beaucoup de chose.
    Répondre

    BELFY 21 septembre 2021

    Avant d'ajouter cette nouvelle contrainte de ZFE, pourquoi ne pas se donner les moyens d'éloigner une grande partie de la circulation "extérieure à l'agglomération" par le fameux contournement Ouest. Ce qui affirmerait une volonté politique.
    Rien n'est prêt, en amont, pour obliger à ne plus se servir d'une automobile. Il n'y a que difficultés et obstacles.
    Répondre
    1. Luc JOUSSELME 23 septembre 2021

      ca c'est le serpent de mer , on en parle depuis des décennies
      Répondre
    1. La rédaction 23 septembre 2021

      Bonjour et merci pour votre remarque. N'hésitez pas à la partager sur notre site dédié à la concertation avec les habitantes et les habitants, qui concerne notamment les mesures d’accompagnement : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa
      Bonne journée,
      La rédaction
      Répondre

    Sophie 20 septembre 2021

    C'est bien gentil la politique des bisounours. Voilà une semaine que j'ai repris les transports en commun. En 5 jours, 3 jours avec une panne. Plus de métro D le premier jour et obligation de faire un détour de 30min. Second jour Arrêt du tram puis du métro pour 15 min d'arrêt. 3 jours, immobilisation sans explication du métro pendant 10min. Et ce lundi, grève des transports. Magnifique ! Pendant ce temps les écolos campent sur leur position de laisser le choix aux lyonnais comme entendu ce matin : Ne plus avoir avoir de voiture ou utiliser un autre mode de transport. C'est une véritable farce. Les gens ont besoin d'un véhicule pour des raisons familiales ou professionnelles. Si le préalable de transport en commun n'est pas ajusté et amélioré avant, avec une fréquence accrue et la possibilité de voyager sans être confiné, avec moins de pannes ou accidents... nous allons dans le mur. Et se concerter ne veut pas dire faire de la pédagogie pour les solutions déjà décidées ! Un peu comme le projet de Superblocks dans lyon 03 pour imaginer un laboratoire urbain au détriment des résidents et gens qui travaillent dans ce secteur !
    Répondre
    1. Luc JOUSSELME 23 septembre 2021

      Bien dit ! Si tout est déjà ficeler une concertation des lyonnais n'a aucun sens sinon de dire : '' vous voyez on vous a consulté '' sous entendu vous avis on s'en tape ! (excusez moi d'être grossier mais c'est bien de la foutaise !
      Répondre
    1. La rédaction 23 septembre 2021

      Bonjour et merci pour cet avis
      Les mesures d’accompagnement sont justement l’un des sujets de cette concertation. Pour que votre avis soit pris en compte, n’hésitez pas à participer sur : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa
      Merci et bonne journée
      Répondre
      1. Sophie 15 octobre 2021

        Il ne s'agit pas de débattre de mesure d'accompagnement mais d'écouter les contribuables lyonnais dont certains ont vraiment besoin d'un véhicule. Ils sont responsables et utilisent aussi les transports en commun mais ils ont aussi besoin de cette voiture pour des déplacements importants et essentiel (déplacement en famille, avec des objets lourds, en cas d'astreinte pour les professions de santé ou de moyens informatiques, les artisans, les personnages âgées, pour raison de santé). Je note donc bien que vous n'écoutez pas les remarques mais vous contentez de cocher sur la case : On va vous apporter des mesures d'accompagnement pour vous forcer à ne plus utiliser votre voiture ! Et bien non ! Et où sont les réponses du questionnaire concernant les brondillants sur la ZFE ? Car c'est bien beau d'interroger qui plus est avec des questions bornées qui fixaient comme préalable que les gens devaient abandonner une voiture. Il faut aussi restituer sans filtre.
        Répondre

    La rédaction 17 septembre 2021

    En complément à la suggestion de Luc il faudra prévoir un système de taxis gratuits pour toutes les personnes à mobilité réduite sans être titulaires d'une carte d'invalidité qui profitent actuellement du covoiturage par un parent ou un ami. Penser que pour certaines personnes, faire ses courses à 500 m de son domicile est un exercice très difficile.
    Répondre
    1. La rédaction 23 septembre 2021

      Bonjour et merci pour votre remarque. N'hésitez pas à la partager sur notre site dédié à la participation : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa
      Bonne journée,
      Répondre
    1. La rédaction 20 septembre 2021

      bonjour et merci pour votre remarque. N'hésitez pas à la partager sur notre site dédié à la participation : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa
      Bonne journée,
      La rédaction
      Répondre

    JML 17 septembre 2021

    Bonjour. Comment justifier une zone d'exclusion, en particulier sociale car tout le monde ne peut s'acheter une voiture neuve ou très récente, alors que la carte grise et un contrôle technique tous les 2 ans attestent de la conformité de ma voiture et l'autorisent donc à rouler partout en France.
    Répondre
    1. La rédaction 23 septembre 2021

      Bonjour et merci pour votre remarque. La ZFE est une obligation dans les métropoles où la pollution de l'air est trop importante N'hésitez pas à lire nos informations et à partager vos remarques sur notre site dédié à la participation : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa
      Bonne journée,
      Répondre
      1. JML 24 septembre 2021

        Bonjour. Je suis extrêmement déçu de votre réponse, que j’attendais plus étayée et construite. Si votre « concertation « citoyenne consiste juste à dire que les ZFE sont obligatoires et que nous n’avons qu’à obéir, je n’en vois vraiment pas l’intérêt. Ce vernis démocratique recouvrant des ordres est vraiment inquiétant, et je commence à croire que le terme de Khmers Verts parfois lu dans la presse n’est pas si loin de la réalité.
        Répondre
        1. Sophie 15 octobre 2021

          J'ai effectivement consulté la page de soit disant concertation. A chaque bonne idée il y a des réponses comme quoi il faut accepter de se passer de voiture. Car c'est ainsi. Et bien Lyon va se passer des familles de contribuables. Qui va rester en ville ? Il faudra assumer le bilan à un moment. A Paris les artisans refusent désormais souvent de venir en ville car ils ne vont pas venir changer de ballon d'eau chaude avec un vélo ou en transport en commun.
          Répondre
        1. La rédaction 27 septembre 2021

          Bonjour,
          Pour échanger et faire part de vos interrogations, nous vous invitons à suivre notre page dédiée sur https://jeparticipe.grandlyon.com/project/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa.
          Bonne journée
          Répondre

    Luc JOUSSELME 16 septembre 2021

    L'idéal serait de rendre les transports communs gratuits pour tous avec plus de fréquence. Ceci inciterait plus les habitant à privilégier ce mode de transport.
    Répondre
    1. La rédaction 23 septembre 2021

      Bonjour et merci pour votre remarque. N'hésitez pas à la partager sur notre site dédié à la participation : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa
      Bonne journée,
      Répondre

    Carle 16 septembre 2021

    Bonjour votre ZFE sur Lyon Caluire Villeurbanne pose des problèmes pour celui qui a une voiture ancienne comment fais je pour partir en vacances à 500 km de Lyon puisque je traverserai inévitablement la ZFE !
    ma voiture ne devient donc plus qu’une épave dans mon garage!
    Répondre
    1. La rédaction 23 septembre 2021

      Bonjour et merci pour votre remarque. N'hésitez pas à la partager sur notre site dédié à la participation : https://jeparticipe.grandlyon.com/consultation/une-zfe-ecologiquement-efficace-et-socialement-juste/presentation/aa
      Bonne journée,
      Répondre
    1. Sophie 20 septembre 2021

      L'écologiste va vous répondre que c'est très intelligent d'envoyer à la casse votre voiture en parfait état et qui valide son contrôle technique pour produire bien souvent à l'étranger, avec des pièces qui viennent du monde entier, une voiture qui sera alimentée par des centrales thermiques et sans borne en bas de chez vous car vous n'êtes pas un bobo des beaux quartier avec garage privatif et équipé. Mais la concertation publique va vous aider à mieux comprendre que c'est purement idéologique et qu'aucune voiture comme les voitures boloré en libre service ne termine sa vie en rouille dans un terrain vague. A l’identique des vélos qui terminent la leur dans le Rhône ou dans une décharge à vélo cassé.
      Répondre