photo

Décryptage : comment les équipes inspectent le pont de Couzon ?

Grands projets

Mis à jour le 26 mai 2021 par

Le pont de Couzon-au-Mont-d'Or fait partie des ponts très surveillés par la Métropole de Lyon. Il a été endommagé le 23 avril dernier après le passage d’un poids-lourd non autorisé.

Le pont de Couzon est fermé depuis le passage d’une bétonneuse de 32 tonnes le 23 avril dernier. En effet, ce pont qui relie Rochetaillée à Couzon est interdit aux véhicules de plus de 3,5 tonnes ! Depuis le 23 avril, les équipes de la Métropole de Lyon sont à son chevet pour préciser les travaux à faire afin de le consolider.

Ce n’est pas le seul pont sous surveillance : la Métropole de Lyon a la responsabilité de 735 ponts, passerelles ou trémies. Parmi eux, 186 font l’objet d’une surveillance renforcée en raison de leur complexité ou de leur vétusté.

C’est aussi le cas du pont de Vernaison fragilisé par les passages de camion et les épisodes de canicule. Pour éviter sa fermeture définitive, les experts préconisent une réduction supplémentaire de la circulation et son passage à sens unique dans le sens Vernaison-Solaize  courant juin.

Voici en images le travail des équipes de la Métropole sur le pont de Couzon pour comprendre la complexité des études et de la surveillance de ce type d’ouvrage.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Annuler la réponse

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. GR 3 juin 2021

    Bonjour, Voici mon commentaire pour le Pont de Vernaison : :
    "Pour tous ces ponts, tunnels, et autres ouvrages d'art, je suis quand même sidéré qu'on ne puisse pas mettre 2 bâtis béton et un bon IPN à la hauteur ad'hoc de chaque côté pour laisser s'encastrer tout ce qui est hors gabarit ! C'est sûr que cela prend ensuite du temps pour dégager l'accès, mais au moins rien ne passe et cela se sait vite... Et que l'on ne me parle pas des véhicules prioritaires : la dotation en véhicules adaptés et les plans de circulation associés, cela peut se mettre en place aussi. [...] Et cela recentre les forces de l'ordre sur des tâches plus prioritaires que de faire de la répression ponctuelle donc inefficace,
    Cdlt"
    Répondre