actu

Gestion publique de l’eau par la Métropole : c’est pour 2023 !

En coulisses

Publié le 22 octobre 2020 par la rédaction du MET'

Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, a réaffirmé un engagement pris pendant sa campagne : dès 2023, les services de la Métropole géreront en direct la production et la distribution d'eau potable sur le territoire. Cette gestion est pour l'instant assurée par Véolia, une entreprise privée.

L’eau qui coule à votre robinet, c’est la Métropole de Lyon qui en est responsable. Depuis 2015, la production et la distribution d’eau ont été confiées à Véolia à travers sa filiale Eau du Grand Lyon via une « délégation de service public ». Bruno Bernard, le président de la Métropole, a annoncé le choix d’une régie publique de l’eau potable pour janvier 2023. À savoir que l’assainissement de l’eau est déjà géré en régie par la Métropole de Lyon.

Pourquoi une régie métropolitaine de l’eau ?

 

Avec la régie publique, la Métropole va pouvoir travailler à une tarification sociale et progressive pour les plus précaires. 

Bruno Bernard,
Président de la Métropole de Lyon

Pour monter cette régie, la Métropole de Lyon va créer une nouvelle entité juridique. Elle proposera aux 280 personnes qui travaillent pour Véolia sur le contrat d’eau du Grand Lyon d’être recrutées, avec des conditions au moins identiques à leur poste précédent.

Pourquoi la gestion de l’eau est un sujet important ?

Agrandir l'image
Le site de captage de Crépieux - Charmy fournit 220 000 m3 d'eau par jour aux habitantes et aux habitants de la métropole de Lyon, l'équivalent de 88 piscines olympiques ! L'eau que l'on boit à Lyon et aux alentours vient en majeure partie de la nappe souterraine qui suit le cours du Rhône. Elle est d'une très bonne qualité.
© Thierry Fournier // Métropole de Lyon
Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Annuler la réponse

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. Plassard 12 juillet 2022

    Bonjour, je suis ok avec vous que l'eau est un bien de plus en plus précieux. Avec le passage en régie, vous avez du estimer un gain financier important par rapport à la gestion privée. Vous parlez une modif pour les 1er M3, très bien mais on peut imposer celà dans un cahier des charges pour le privé. Merci de nous montrer le gain financier pour la métropole pour justifier tous les changements
    Répondre
    1. Le MET' 13 juillet 2022

      Bonjour et merci de votre remarque.
      Au-delà du gain financier, la Métropole souhaite surtout maîtriser la qualité et la quantité de l’eau, impliquer les citoyens et proposer un prix plus juste en fonction des usages. C’est le cœur de cette mesure. Sans compter que, contrairement à une entreprise privée, la régie ne versera pas d’argent à des actionnaires. Elle pourra donc investir massivement pour que les installations soient plus sûres et restent en bon état plus longtemps. Aujourd’hui 15% de l’eau qui passe dans le circuit de distribution disparaît dans les sols, on estime cette perte à 33 000 litres chaque jour. Voici quelques infos supplémentaires sur le sujet : https://met.grandlyon.com/8-bonnes-raisons-de-creer-une-regie-publique-de-leau/
      Bonne journée
      Répondre

    P Burtin Serraille 10 janvier 2022

    Qui est chargé du ramassage et de l'élimination des déchets flottant sur le Rhône ( plastiques, emballages) ? La Métropole, l'Agence de l'eau , La CNR... ?
    A qui s'adresse le devoir "pollueur -payeur "?
    Répondre
    1. La rédaction 11 janvier 2022

      Bonjour,

      C'est Voies navigables de France qui est chargée du ramassage des déchets sur le Rhône dans la Métropole et la CNR pour le Rhône hors-Métropole.

      Bonne journée
      Répondre
    1. La rédaction 10 janvier 2022

      Bonjour,
      on se renseigne et on vous dit dès que possible,
      bonne journée
      Répondre

    Grandval 23 octobre 2020

    Bonjour
    Il est souhaitable que cela permette de raccorder TOUTES les communes du Grand Lyon a l'eau de Crepieux Charmy, car a St Priest nous sommes alimenté par le nappe de l'est lyonnais de mauvaise qualité
    Répondre