actu

Lyon 8e : un nouveau lieu solidaire autour de l’alimentation

Ma ville au quotidien

Publié le 18 novembre 2022 par Paul Chiozzotto

À Lyon 8e, la Maison Engagée et Solidaire de l'Alimentation (Mesa) vient d’ouvrir avenue Paul Santy. Épicerie bio, café et restaurant à prix solidaires, cuisine partagée, animations et ateliers : tout est fait pour lutter contre les inégalités alimentaires dans une ambiance chaleureuse. Un tiers-lieu bienvenu, dans un quartier en difficulté de la métropole de Lyon.

À la limite du périphérique et de Vénissieux, le sud de Lyon 8e abrite des populations peu aisées. Et quand on a des revenus modestes, c’est plus compliqué de bien manger. C’est d’autant plus difficile s’il faut aller loin pour acheter des produits abordables, de qualité ou bio. On parle alors de précarité alimentaire, et elle a un vrai impact sur la santé des habitantes et habitants.

  • Lyon 8e : un nouveau lieu solidaire autour de l'alimentation

    Dans le quartier Langlet Santy, l’ancien magasin Aldi a fermé ses portes. C’est donc encore plus compliqué de manger 5 fruits légumes par jour à prix abordable. À la Mesa, on peut trouver des aliments bio, locaux et à des prix solidaires.

    © Thierry FOURNIER // Métropole de Lyon

 

La Mesa, des prix qui s’adaptent à vos revenus

Voilà pourquoi les associations VRAC et Récup & Gamelles ont lancé le projet de la Mesa, la Maison Engagée et Solidaire de l’Alimentation, en plein cœur du quartier Langlet Santy, et toute proche d’autres quartiers prioritaires de la ville (Mermoz, États-Unis, les Minguettes à Vénissieux…).

Lutter contre toutes les formes de précarité alimentaire

L’idée était de créer un lieu pour aider les habitantes et habitants à mieux manger, et pas seulement avec des produits bio. Parce que la Mesa, c’est beaucoup de choses à la fois :

La Mesa : des tarifs solidaires pour celles et ceux qui en ont besoin

À la Mesa, les tarifs s’adaptent à vos revenus. Pour une formule entrée-plat-dessert-boisson le midi, par exemple, vous paierez :

Pour profiter de ces tarifs, vous devez adhérer à la Mesa, sans apporter de justificatif de revenus. Vous remplissez simplement un formulaire d’adhésion, et l’équipe verra avec vous dans quelle catégorie vous vous trouvez. Vous recevez alors une petite pastille de couleur sur votre carte de la Mesa. À chaque passage en caisse, vous présentez votre carte et le tarif s’adapte automatiquement. De quoi profiter de prix adaptés toute l’année, sans avoir à parler de votre précarité à la fin de chaque repas.

La mesa : “ici, on sait qu’on mange bien”

Un lieu pensé par les personnes du quartier…

La Mesa a ouvert ses portes à la mi-octobre, à la place d’une pharmacie. Mais avant cela, il a fallu imaginer le lieu, son architecture, les produits à vendre… en fonction des vrais besoins des futurs clients. Pour ce faire, les associations porteuses du projet ont monté des groupes de réflexion avec des personnes du quartier. Ces échanges ont notamment permis d’imaginer un coin avec des jeux pour enfants, directement visible depuis la cuisine. Ainsi, même les personnes qui doivent s’occuper de leurs enfants peuvent venir partager leurs recettes, profiter de la cuisine de quartier ou participer aux ateliers.

…et validé par les personnes du quartier !

Après à peine un mois d’existence, la Mesa a déjà ses habitués, et le bouche-à-oreille fait son effet ! Car comme le dit Oumi, une bénévole du secours catholique qui vient parfois partager son expérience en cuisine : “Quand tu manges bien, tu es bien dans ta tête. Et ici on sait qu’on mange bien.

 

La Métropole en première ligne pour lutter contre la précarité

La Mesa a ouvert ses portes à la mi-octobre, lors d’une soirée d’inauguration avec la présence, entre autres, de François Hollande, Président de la Fondation “la France s’engage”, du maire de Lyon Grégory Doucet et du président de la Métropole Bruno Bernard :

Cette maison proposera aux habitants du quartier et, au-delà, une alimentation locale, durable et accessible. En ce sens, ce projet s’inscrit pleinement dans la politique alimentaire de la Métropole et justifie notre implication.

Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon

Outre la Mesa, la Métropole de Lyon soutient de nombreux projets pour lutter contre la précarité, comme :

 

 

Agrandir l'image
Dans le quartier Langlet Santy, l’ancien magasin Aldi a fermé ses portes. C’est donc encore plus compliqué de manger 5 fruits légumes par jour à prix abordable. À la Mesa, on peut trouver des aliments bio, locaux et à des prix solidaires.
© Thierry FOURNIER // Métropole de Lyon

services associés

infos pratiques

Adresse : 83 avenue Paul Santy, Lyon 8e

Horaires :

  • Lundi : 14h – 17h
  • Mardi : 8h15 – 17h
  • Mercredi : 8h15 – 18h
  • Jeudi : 8h15 – 20h
  • Vendredi : 8h15 – 14h
  • Fermé le week-end.

Attention : le restaurant n’est ouvert que 3 midis par semaine (du mercredi au vendredi), et l’épicerie 3 demi-journées par semaine (le lundi et jeudi après-midi, et le vendredi matin). Pour plus d’infos, contactez la Mesa sur leur site web, ou rendez-vous sur place pour voir le programme !

Site officiel de la Mesa

 

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil