photo

Lyon : dans les coulisses du chantier du pont Bonaparte

En coulisses

Publié le 26 avril 2023 par Marie-Hélène Towhill

Entre Saint-Jean et Bellecour, le pont Bonaparte est robuste : c’est l’un des deux seuls ponts de Lyon à supporter le passage de convois exceptionnels de 100 tonnes au-dessus de la Saône, par exemple. Mais avec le temps, son état s’est dégradé et des travaux sont aujourd’hui indispensables.

Le chantier de rénovation du pont Bonaparte entre Lyon 2 et Lyon 5 a démarré fin janvier 2023. Les travaux doivent durer 1 an au total. Il faut dire que le programme d’intervention est lourd : on parle de la restauration complète du pont !

Au programme de la rénovation du pont Bonaparte

Ces travaux vont permettre de réparer un certain nombre de désordres provoqués par le temps, comme des fissures dans la structure qui soutient la chaussée centrale, des éclats de béton dans certains éléments structurants et la corrosion liée à des défauts d’étanchéité.

Circulation maintenue 11 mois sur 12 : un tour de force

La circulation des piétons, des cyclistes, des automobilistes et des lignes de transport en commun sera maintenue sur le pont pendant la quasi-totalité du chantier. Un véritable tour de force vue l’ampleur des travaux. Pour y arriver, les équipes de la Métropole de Lyon et les entreprises interviendront sur un seul côté – et donc un seul trottoir – du pont jusqu’à la mi-juillet, puis sur l’autre côté à partir de la mi-août.

Et c’est au cœur de l’été, lorsque la ville et la circulation ralentissent pendant les vacances, que la Métropole de Lyon pourra intervenir sur la chaussée en elle-même. Ça entraînera la fermeture du pont à la circulation des voitures et des bus, dont les lignes seront déviées (le détail sur onlymoov). Les piétons et les vélos pourront de leur côté continuer à emprunter le pont.

Sous le pont Bonaparte, ce que vous ne voyez pas

Le pont actuel n’est pas le premier pont à cet emplacement, loin de là ! Il y en a eu plusieurs, chacun avec son propre nom au fil des siècles : ils ont été victimes des crues de la Saône et, pour celui qui a précédé le pont Bonaparte, des destructions de la Deuxième Guerre mondiale. Les 148 mètres du pont Bonaparte, construits entre 1946 et 1950, ont aujourd’hui plus de 70 ans. Un âge avancé pour ce type d’ouvrage, ce qui explique l’état de certains éléments de structure. La Métropole de Lyon, en les remplaçant, contribue à la sécurité des très nombreux usagers qui l’empruntent chaque jour.

Le saviez-vous ?

  • La Métropole de Lyon compte 738 ponts et passerelles.

Leur état est surveillé de près par les agents de la Métropole, afin d’intervenir au plus vite en cas de besoin, comme pour le pont Maréchal Juin en 2022 ou le pont de Couzon en 2021.

Un peu de vocabulaire !

  • La structure du pont, ce sont tous les éléments porteurs : les piles, les arcs, les poutres.
  • La super-structure, c’est tout ce qu’il y a au-dessus qui est de l’ordre de l’aménagement : les trottoirs, la chaussée, les gardes-corps.
  • Bielle : c’est une particularité de ce pont que de posséder des bielles. Ce sont des pièces en béton armé situées à chaque extrémité. Elles permettent de relier les arcs en béton armé et les arcs en pierre.

services associés

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment la divulgation des numéros de suivi Toodego qui sont personnels et confidentiels, les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. JANIN Chantal 29 avril 2023

    Bonjour, les travaux de ce pont sont indispensables, il y avait des réparations provisoires qui n'étaient pas fiables. Vous faites du très bon travail
    Répondre

    grange 29 avril 2023

    vraiment très intéressant
    Répondre