actu

15 projets qui vont changer la donne en 2022

Ma ville au quotidien

Publié le 18 janvier 2022 par Julien Kaufmann

Logement, environnement, transports, solidarité... La Métropole de Lyon met en œuvre sa politique en faveur de la transition écologique et de la justice sociale dans toutes ses compétences. Tour d'horizon des réalisations et des projets qui vont aboutir en 2022.

1. Plus de logements abordables

Le bail réel solidaire est une solution pour devenir propriétaire à moindre coût. Le principe : la Foncière solidaire du Grand Lyon achète le terrain et les propriétaires achètent seulement les murs et paient un loyer symbolique de 2 € par m² à la Foncière solidaire. Résultat : un logement à la moitié du prix du marché. L’accès au BRS dépend des ressources et de la composition du foyer. Sept opérations seront commercialisées à Dardilly, Lyon et Villeurbanne en 2022 pour un total de 170 logements.

  • 15 projets qui vont changer la donne en 2022

    La Métropole de Lyon met en œuvre des solutions pour faciliter l'accès au logement pour toutes et tous

    © Thierry Fournier // Métropole de Lyon

2. La première Voie Lyonnaise

Préparez-vous à rouler le nez au vent : livraison du premier tronçon de la ligne 1 en 2022, sur la rive gauche du Rhône, entre le boulevard des Belges et l’avenue Berthelot. À terme, cette ligne reliera Vaulx-en-Velin et Saint-Fons, sur plus de 20 km. Et le réseau des Voies Lyonnaises, d’ici 2026, ce sera 12 lignes et 250 km de voies cyclables.

Plus d’infos sur les Voies lyonnaises

3. Des vacances sportives pour 22 000 enfants

Dans le cadre de Métropole vacances sportives, organisé pendant les vacances de printemps et d’été avec les associations locales, des jeunes de 4 à 18 ans pourront tester le rugby, l’escrime, la natation… ou même le BMX et la spéléologie ! Une grande partie des animations ont lieu dans les parcs de la Métropole à Parilly et à Lacroix-Laval.

4. Un territoire plus hospitalier

Au-delà des tiny house, ces petites maisons installées à Lyon et Villeurbanne pour accueillir des mères isolées et leurs enfants, la Métropole de Lyon a financé avec l’État de nouveaux hébergements d’urgence sur l’ancien site de l’hôpital Antoine Charial, sur les communes de Francheville et Craponne. 475 personnes y sont hébergées. Parmi elles, en plus d’un logement, 60 femmes résidentes auront accès à des emplois en insertion via la création d’une épicerie sociale, d’une blanchisserie et de services de nettoyage et maintenance. Autre innovation : ce lieu accueillera un hôtel de 60 lits, l’occasion d’allier solidarités et tourisme responsable.

5. La ZFE s’élargit

En septembre 2022, une étape de plus sera franchie pour une meilleure qualité de l’air dans la Métropole. Créée en 2020, la zone à faibles émissions (ZFE) est une obligation pour toutes les métropoles dont l’air est trop pollué. Étape importante à l’été 2022 : la ZFE s’étend aux véhicules de particuliers Crit’Air 5 ou sans vignette. Ces voitures ne pourront plus circuler et stationner à Lyon, Caluire et dans une partie de Villeurbanne, de Bron et de Vénissieux. 20000 véhicules sont concernés, sur les 700000 en circulation dans la Métropole.

6. Bientôt le métro au Vallon des hôpitaux

Avec l’arrivée du métro B au pied de l’Hôpital Lyon Sud en 2023, de nouveaux espaces de vie vont se développer à Saint-Genis Laval, dans le Vallon des Hôpitaux. Un chantier de longue haleine pour ce quartier qui mêlera, à terme, des constructions neuves et des réhabilitations d’anciens bâtiments hospitaliers. Au programme : 1350 logements, dont 30 % de logements abordables et 30 % de logements sociaux, des bureaux, une école, un gymnase et une crèche. La nature, inscrite dans l’ADN du territoire, reste une des composantes du projet, avec un grand parc aménagé, des prairies et des bois préservés.

  • 15 projets qui vont changer la donne en 2022

    Le projet du Vallon des Hôpitaux va se déployer sur la commune de Saint-Genis-Laval, à proximité de l'hôpital des HCL Lyon-Sud

    © Laurence Danière // Métropole de Lyon
  • 15 projets qui vont changer la donne en 2022

    Le dispositif LYVE permet de soutenir les entrepreneurs qui se lancent

    © Olivier Chassignole // Métropole de Lyon

7. Deux nouveaux pôles pour créer son entreprise

Il y en a déjà 3, à La Duchère (Lyon 9e), Givors et Neuville-sur-Saône. Dans ces pôles, Lyve, le programme métropolitain de soutien aux entrepreneurs, accueille des jeunes entreprises pour les aider à grandir. Des programmes d’accompagnement, un réseau, des bureaux ou des ateliers sont proposés à prix abordables. Les études avant travaux seront menées par la Métropole en 2022, dans l’est lyonnais cette fois-ci, à Vaulx-en-Velin et Vénissieux. Pourquoi ce choix ? Parce que le nombre d’entreprises y a doublé en 10 ans. 14 millions d’euros sont investis par la Métropole pour accompagner mieux encore l’entrepreneuriat local. L’an passé, près de 29000 entreprises ont été créées dans la Métropole, ce qui fait de Lyon la 2e Métropole française en matière d’entrepreneuriat !

En savoir plus sur LYVE

8. Une Métropole du tourisme responsable

Comment ?

Plus d’infos sur le schéma de développement touristique

9. Des collèges qui respirent

Cette année, les élèves de 4 collèges de la Métropole vont dire adieu au bitume dans les cours de récré ! Casarès à Rillieux-la-Pape, Lamartine à Villeurbanne, Olivier-de-Serres à Meyzieu, et Raoul-Dufy à Lyon 3e. Pourquoi enlever du bitume ? Pour permettre à la terre de mieux absorber l’eau de pluie. C’est important, car ça procure plus de fraîcheur, une biodiversité plus foisonnante et ça permet aux nappes phréatiques de se remplir. Autre changement : les nouveaux collèges en construction auront désormais des toitures végétalisées.

10. Les bornes à compost arrivent à Villeurbanne

200000 personnes supplémentaires auront accès à une borne à compost en 2022 ! Après l’expérimentation positive menée à Lyon 7e en 2021, ces bornes vont être déployées à Villeurbanne et dans une commune de l’est lyonnais. Sur le même principe que les silos à verre, elles quadrillent les quartiers, permettant d’y déposer les déchets alimentaires (épluchures, marc de café, coquilles d’œufs…). Pour ceux et celles qui sont en maison, la Métropole déploie son opération de 20000 composteurs individuels gratuits.

Plus d’infos sur le compostage dans la Métropole

  • 15 projets qui vont changer la donne en 2022

    À Lyon 7e, les habitants peuvent jeter leur reste de repas dans les bornes à compost. Le contenu de ces dernières est collecté régulièrement pour être acheminé sur des sites de transformation en compost.

    © Thierry Fournier // Métropole de Lyon
  • 15 projets qui vont changer la donne en 2022

    La Métropole souhaite démultiplier la plantation d'arbres que ce soit dans l'espace public ou privé

    © Thierry Fournier // Métropole de Lyon

11. Plus d’arbres en ville

La Métropole a planté 3 boisements urbains l’an passé à Saint-Priest, Sathonay- Camp et Caluire-et-Cuire… et ça continue ! En 2022, 3 à 4 autres petites forêts devraient voir le jour en ville, notamment à Feyzin et Corbas. La plus grande devrait couvrir 18 000 m², presque 3 fois la place des Terreaux ! Ces bois qui se multiplient ont un rôle important à jouer pour le futur : les arbres et la pleine-terre retiennent l’eau et rafraîchissent la ville. Ce sont aussi des réservoirs de biodiversité. Des variétés d’arbres et arbustes très différentes seront mélangées, de quoi se préparer au changement climatique avec des essences résistantes. Et pour les espaces privés, la Métropole encourage les copropriétaires et les bailleurs à planter des arbres partout où c’est possible. Elle propose un programme d’accompagnement, et même des financements. Objectif : aider 100 résidences à végétaliser leurs parties communes d’ici 2026.

12. Une nouvelle aide face à la perte d’autonomie

En 2022, la Métropole lance une nouvelle aide pour les personnes âgées ou en situation de handicap : jusqu’à 9600 € par adulte souhaitant vivre dans un habitat inclusif. Le principe ? À mi-chemin entre appartement individuel et colocation, chacun a son espace privé (chambre, salle de bains…), tandis que certains espaces sont collectifs (pièce de vie, buanderie, chambre d’amis…). Par exemple, aux Maisons de l’Espérance portées par l’association Simon de Cyrène à Villeurbanne, des victimes de lésions cérébrales et leurs accompagnants valides partagent un même toit et un projet de vie commun, leur apportant à la fois plus d’autonomie et plus de lien social.

  • 15 projets qui vont changer la donne en 2022
    © Thierry Fournier // Métropole de Lyon

13. À pied jusqu’au collège

Avez-vous repéré des changements devant le collège Dargent à Lyon 3e, Verrazane à Lyon 9e ou Renoir à Neuville? Des aménagements lancés en 2021 par la Métropole de Lyon permettent de sécuriser les abords des collèges, où des centaines d’élèves se retrouvent chaque jour aux mêmes horaires. Selon les cas, ils profitent de trottoirs plus larges, de passages piétons, d’un parvis, d’arbres et de plantations… Les opérations se poursuivent en 2022.

14. Un revenu pour aider les jeunes en galère

“Le RSJ, c’est vraiment un filet de sécurité : je sais que, même les mois sans mission d’intérim, je pourrai quand même manger et payer mon loyer” Brice, 23 ans. Le revenu de solidarité jeunes, c’est une aide financière de 300 à 400 €/mois, pendant 2 ans maximum, pour les 18-24 ans en galère qui ne peuvent pas encore toucher le RSA. Déjà 500 jeunes en ont été bénéficiaires en 2021.

15. Villeurbanne capitale culturelle !

Villeurbanne sera la première capitale française de la culture pour toute l’année 2022 ! La Ville a programmé des centaines d’événements qui mettront à l’honneur la jeunesse, fil rouge de cette première édition. La Métropole soutient bien évidemment cette grande première.

Écrire un commentaire

Tous les champs sont obligatoires.
Votre email ne sera pas visible à la publication du commentaire.

En publiant ce message, vous vous engagez à avoir pris connaissance et à respecter les conditions d'utilisation et d'expression sur ce site. Celles-ci proscrivent notamment les messages à caractère injurieux, offensants ou diffamants, ainsi que l'incitation à la haine raciale, à la pédophilie, aux crimes ou délits.

Conformément à la Loi ≪ Informatique et Libertés ≫ modifiée, la collecte et le traitement de vos données à caractère personnel sont nécessaires pour répondre à votre sollicitation. La base légale du traitement est votre consentement que vous donnez en cochant la case "En soumettant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies dans ce formulaire soient enregistrées par le site MET' pour permettre de me recontacter.". Les données traitées sont : nom, adresse e-mail. Les destinataires de ces données personnelles, sont, dans le strict cadre des finalités énoncées ci-dessus, les services concernés de la Métropole et les prestataires externes auxquels elle fait appel. Ces données seront conservées durant 2 ans. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification et d’effacement de vos données personnelles. Lorsqu'un consentement est nécessaire au traitement, vous disposez du droit de le retirer. Sous certaines conditions réglementaires, vous disposez du droit de demander la limitation du traitement ou de vous y opposer. Vous pouvez exercer ces différents droits en contactant directement le Délégué à la Protection des Données par courrier en écrivant à l’adresse : Métropole de Lyon – Délégué à la Protection des Données - Direction des Affaires Juridiques et de la Commande Publique - 20, rue du Lac - BP 33569 - 69505 Lyon Cedex 03 ou par le biais du formulaire à l'adresse suivante : https://demarches.toodego.com/sve/proteger-mes-donnees-personnelles/. Les réclamations touchant à la collecte ou au traitement de vos données à caractère personnel pourront être adressées au service du Délégué à la Protection des Données (DPD), dont les coordonnées ont été précisées ci-dessus. En cas de désaccord persistant concernant vos données, vous avez le droit de saisir la CNIL [autorité de contrôle concernée] à l’adresse suivante : Commission Nationale Informatique et Libertés, 3 place de Fontenoy 75007 Paris, 01 53 73 22 22, https://www.cnil.fr/fr/vous-souhaitez-contacter-la-cnil

  1. Gelot 20 mai 2022

    Pour mémoire: Lille a été capitale de la culture en 2004
    Cordialement
    J. Gelot
    Répondre

    Lucas 25 janvier 2022

    Bonjour, je ne comprends pas car les bornes à compost étaient également annoncées en 2022 dans les communes de l'ouest lyonnais.. Quel dommage
    Répondre
    1. La rédaction 27 janvier 2022

      Bonjour,
      Où aviez-vous vu passer cette information ? De notre côté, nous n'avions pas communiqué dans ce sens. L'installation des bornes à compost n'a pas vocation à être généralisée à toutes les communes de la Métropole, mais plutôt au secteur urbain avec de l'habitat collectif. C'est du cas par cas. Dans les secteurs plus résidentiels, la Métropole favorise le compostage individuel ou bien l'installation de composteur partagé.
      Bonne journée
      Répondre
      1. Lucas 27 janvier 2022

        Bonjour, malheureusement je ne retrouve pas l'information qui était diffusée sur le même canal mais qui doit dater de l'an dernier. Elle évoquait un déploiement sur les communes de l'ouest et l'est lyonnais de la Métropole. Je suis en résidence, j'espère que cela pourra se mettre en place. Cordialement
        Répondre